Translate

mardi 29 août 2017

Une matinée à la production

Premier jour au laboratoire du café français. Didier est un homme très compétent, j'ai fait l'interprète. Il se plaint que les Russes sont têtus comme des bourriques et prennent des initiatives qu'on ne leur demande pas. Il fait la démonstration, comment concasser des noisettes de manière à obtenir des gros morceaux, des morceaux moyens et de la poudre. Il y a un coup à prendre, que le jeune apprenti ne prend pas tout de suite. Il me fait goûter les productions, un florentin avec le café, un macaron, un cookie, une pâte de fruits... pas le bon endroit pour faire un régime.
Une des employées se plaint que Didier ne les appelle pas par leurs prénoms. "Mais si" proteste-t-il. Peut-être ne comprend-elle pas, car il n'accentue pas à la russe. Je dis à la dame: "Il trouve les Russes très susceptibles. Vous êtes quelqu'un de sensible...
- Je suis impressionnable et sérieuse."
J'explique à Didier que les Russes sont des gens effectivement susceptibles et très affectifs.
Il va falloir développer des listes de mots, pour les employés et pour le patron, qui permettent aux uns et aux autres de communiquer professionnellement.
Didier vient d'Amérique latine, il en avait assez du climat tropical. Sa femme n'a jamais vu la neige. Elle va être servie...
Au déjeuner, l'associé de Gilles, le cosaque Iouri nous a rejoints. Il est du Donbass, sa maison est à 6 km du front. Didier ne connaissait de la question que la version de la télé française: l'armée russe en Ukraine. "Si l'armée russe avait été en Ukraine, dit Iouri, la guerre n'aurait pas duré trois ans mais trois jours, le temps pour les Russes d'arriver à Kiev." Didier ne comprend pas pourquoi ce mensonge, les reportages semblent si convaincants... Je lui conseille d'aller voir les chaînes de réinformation bénévole, ce qu'on appelle "la propagande du Kremlin", "propagande" gratuite et spontanée d'enthousiastes qui ne touchent rien, et dont les vidéos traduites sont vues par 500 ou 1000 personnes. Pas très efficace, la "propagande", et pas du tout subventionnée. J'en sais quelque chose.
Pourquoi ce mensonge? Pour la même raison qu'en Yougoslavie, en Irak, en Syrie. Et selon les mêmes procédés. Une presse unanime, entièrement achetée, des gouvernements de compradores. Il faut faire de l'Ukraine un abcès permanent au flanc de la Russie, et une plate-forme militaire de l'OTAN. C'est le cas de pratiquement tous les pays de l'est qui, si cela tourne au conflit général, en seront le champ de bataille dévasté.
Cela paraît difficile d'imaginer que des reportages puissent être honteusement et complètement bricolés, mais avec les techniques modernes, et sans médias libres d'envergure, cela devient possible.
On peut exterminer un peuple entier en se donnant le beau rôle, incendier la planète en accusant les autres de ses propres turpitudes, et les gens n'y voient que du feu.
Des voisins un peu éloignés m'ont appelée pour me signaler la présence de Rosie chez eux. Elle se promène dans le quartier en quête de camarades de jeux, enfants ou chiens. Je leur ai expliqué que j'habitais pas loin, qu'elle connaissait la route. En partant, elle a essayé de chiper un des jouets du gamin. Chez moi, si je l'enferme, elle ne me donne pas une minute de paix, aux chats non plus. Elle me réveille tous les matins à l'aube et s'obstine à me sauter dessus avec des pattes dégueulasses, comme tous les crétins de chiens que j'ai connus dans ma vie, à l'exception des spitzs. Elle vole tout ce qui est à sa portée et maintenant, tout est à sa portée, car elle est en plus assez agile. Elle m'emmerde plus qu'un enfant, à qui je pourrais expliquer la situation. Si elle commence à emmerder tout le quartier, il faudra refaire la palissade, je  n'en ai pas pour l'instant les moyens, ou la mettre à la chaîne, ce qui n'est pas dans mes conceptions, si pénible qu'elle puisse être, et même si le territoire est hermétiquement fermé, comme il est trop restreint pour sa nature hyperactive et qu'elle ne peut y rencontrer que mes chats, délibérément hostiles, elle me fera les quatre cents coups, et me ravagera toutes les plantes. Un cadeau du ciel...



Des vidéos de la chaîne Thalie Thalie, sur youtube. Des vidéos témoignages traduites bénévolement par une enfant du pays, mariée à un Français. 


Interview du poète et dramaturge Iouri Iourtchenko, qui avait quitté Paris pour réinformer les gens. Je l'ai traduite il y a 3 ans: 500 vues... Un homme qui a risqué sa vie, vu tout cela de près, a été torturé par les bataillons punitifs ukrainiens pendant 10 jours et a échappé à la mort par miracle. Rentré à Moscou, il dérange même ses compatriotes libéraux qui veulent croire dans les mensonges de la presse atlantiste, parce que ça les arrange.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire