Translate

jeudi 6 janvier 2022

Encore une coupe



 

L'autre jour, à l'église, j'ai vu un type d'environ quarante ans emprunter de l'argent à la vendeuse de cierges avec un air honteux. Elle m'a dit: "Voyez, ces générations qui grandissent sans prières... Ceux-là font n'importe quoi, ils sont comme la feuille au vent. Si personne ne prie plus dans la famille, plus rien ne nous protège, il peut nous arriver n'importe quoi, les hommes boivent, les filles se vendent."

Je voulais faire connaître, avant son départ, le restaurant moche qui fait de la bonne cuisine à Nil. J'y étais allée sans problèmes avec Yana et Olga, mais là, on a exigé un QR code, et j'ai répondu qu'en ce cas, nous irions ailleurs. Ailleurs, c'était à la pizzeria Pizza Pasta qui n'est pas mal du tout et sans le sceau de la bête indispensable. Qu'ils se l'appliquent tous sur les miches, leur tatouage. En France, cela devient tellement odieux, surréaliste et minable que je ne peux plus lire les articles ni regarder les vidéos. J'ai haï Macron et sa clique au premier regard, mais maintenant, mon sentiment devient si aiguë que j'ai peur de compromettre mon salut éternel. Ce traître idéal, qui proclame son intention "d'emmerder" les réfractaires au vaccin jusqu'à la gauche, envisage de les priver de leur nationalité. En Russie, et même en Union soviétique auparavant, on ne perd jamais sa nationalité, on acquiert, ou on perd la citoyenneté, mais la nationalité se transmet de naissance. C'est bien cette nationalité-là que détestent Macron et ses commanditaires, mais nous en priver n'est pas en leur pouvoir.

Au vu de ce qui se passe chez nous, si nous n'avions été profondément mutilés et réduits par une rééducation aussi longue que sournoise, tout le monde devrait être dans la rue, prêt à extraire cette vilaine bête de sa coquille et à l'envoyer au diable, avec tous ses séides. Car il saute aux yeux de n'importe quelle personne encore munie d'un cerveau et surtout d'une âme, que nous avons affaire à une bande de malfaisants particulièrement pervers, malsains et minables. Mais si une partie des gens le comprend, si une autre partie le pressent, une bonne partie bascule dans l'ignominie avec cette équipe de bras cassés.

C'est en songeant à tout cela que je suis allée faire mon échographie de contrôle, le coeur serré d'angoisse par les circonstances de cette guerre à mort que mènent les autorités dévoyées, avec leurs médias et leurs histrions divers, aux peuples qu'elles devraient gouverner et défendre. Puis j'avais rendez-vous chez le coiffeur, pas loin de là. Un coiffeur recommandé par les dames de Pereslavl sur mon fil de commentaires. La jeune femme m'a conseillé de couper plus court, comme on pouvait le prévoir, étant donné que les médicaments anticovid me font perdre tous mes cheveux. J'ai vu qu'elle connaissait mieux son affaire que la précédente, mais elle n'a pas pu faire grand chose avec ma frange ratée, que j'avais essayé malencontreusement de corriger!

Voilà qu'arrive notre Nativité du calendrier julien résolument passéiste. Les autres en sont déjà à la Théophanie. Mais si cela a certains inconvénients d'être ainsi décalé, je commence à comprendre qu'il vaut mieux. Notre temps liturgique est organique, comme tout le reste, comme tout ce qui est normal, on bouge un élément, et cela ne tient plus debout, alors on prend le tout comme il a poussé. Le temps est une chose fluctuante et relative, et il n'y a que pour les mutants façon Harari que le passé est mort. Car le présent n'est que l'écume du passé, sa transition vers le futur inexistant. Et il ne me déplaît pas de continuer à vivre dans un autre temps que celui des robots, un temps vivant, élastique et chargé de mémoire.




13 commentaires:

  1. Lorsque j'avais 12 ans (et je suis votre cadet de 6 ans), l'espérance de vie d'un homme, en France était de 67 ans. Et celui d'une femme, 72.
    Hier, juste avant l'imposture Covid, nous étions passé respectivement à 79 et 85.

    Mais pour bon nombre, cette "vie supplémentaire" n'existe que sous dépendance médicale.
    Si l'on détruit le système médical, cette vie de dépendance... cesse.
    Au fond, est-ce plus mal ? Pour les "boomers" égoïstes, au cerveau d'étoile de mer, oui.
    Pour un chrétien, non !

    Cessez de donner de l'insuline à un diabétique et il meurt.
    Cessez de donner du Lévothyrox à un opéré de la thyroïde (merci Tchernobyl), et il meurt.
    Et la liste est longue...

    Cessez de soigner les cancéreux non-vacciné et ils meurent…

    (c'est ce qui advient en France depuis cette nuit où l'Assemblée à entériné le passe vaccinal en lieu et place du passe « soi-disant) »sanitaire).

    Ce qui n'est qu'un étape vers la déportation dans la centaine de camps "d'isolement" construits en catimini par le GVT français pendant le 1er confinement.

    Lesquels camps sont dénoncés par le très sérieux "Profession Gendarme" :
    https://www.profession-gendarme.com/alerte-generale-organisez-des-reseaux-de-defense-dans-chaque-commune/

    On constate dès ce matin qu'il n'est plus possible d'obtenir une simple consultation chez un rhumatologue (encore moins un chirurgien) si l'on n'est pas vacciné.
    Tant pis.... ou tant mieux.

    En ce qui me concerne je suis prêt depuis longtemps à ne plus consulter les Diafoirus et à partir à l'heure et au temps fixés par Dieu.

    Mais tout de même.... livrons nous à un calcul :

    Nous (je n'ai fait le calcul que pour les hommes) avons gagné depuis 50 ans...
    environ 12 ans d’espérance moyenne de vie : soit 3 heures et demie de vie en plus chaque jour.

    Or c'est exactement le temps moyen que passe un homme devant sa TV (que je n'ai pas et n'ai jamais eu), CHAQUE jour !

    Ce rab de vie n'a servi qu'à distribuer la propagande qui abrutit les intelligences, de façon à préparer les "étoiles de mer" à se comporter comme ce bel animal aquatique... qui n'a pas de cerveau.

    Pire encore : la génération des millenials, la génération Y comme la génération Z, sont tous abonnés à des Netflix, ou des Amazon Premium et encore des Google films.

    Il a été calculé que certains d'entre eux devenaient capables de passer plus de 6 heures par 24 heures à avaler des films et séries dont les scenarios sont écrit par la CIA.

    Car il faut savoir que toutes les compagnies de cinéma d'Hollywood n'appartiennent en réalité qu'à une seule, via des sociétés écrans : Disney! Et que Disney n'est autre que la CIA. Laquelle fournit les scénarios de propagande stupides et ultra-violents aux studios hollywoodiens.

    Combien de films imbéciles encensent le "vétéran" étazunien qui a défendu (soi-disant) sa patrie en allant bouter le feu dans tous les pays du monde sauf le sien ?

    Louis-Ferdinand Céline disait à propos de la TV :

    C’est un prodigieux moyen de propagande. C’est aussi, hélas, un élément d’abêtissement en ce sens que les gens se fient à ce qu’on leur montre. Ils n’imaginent plus. Ils voient. Ils perdent la notion de jugement et ils se prêtent gentiment à la fainéantise. La TV est dangereuse pour les hommes. L’alcoolisme, le bavardage, et la politique en font déjà des abrutis. Etait-il nécessaire d’ajouter encore quelque chose ?

    60 ans plus tard l'imposture Covid n'est possible QUE parce que les gens ont un téléviseur et une radio.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, vous faites un tour complet de la question!Je pense en effet que désormais, nous ne serons plus soignés que par des remèdes de grand-mères (auxquels les Russes recourent encore beaucoup), la prière et les miracles. L'argument massue que l'on me servait quand je contestais la civilisation du Progrès matérialiste, c'était les bienfaits de la médecine contemporaine, et voilà qu'elle prend un tour de plus en plus monstrueux, et que ses bienfaits seront réservés à la caste qui nous en prive.

      Supprimer
    2. Monstrueux, c'est effectivement le mot juste :

      https://crowdbunker.com/v/VgCPJ9pEZb

      Supprimer
  2. Dr. Robert Malone 2022 https://www.youtube.com/watch?v=4NDs55GCfJs Iakov....

    RépondreSupprimer
  3. Un commentaire savamment torché au sujet du dément de l’Élysée :

    https://www.dedefensa.org/article/les-feces-du-psychopathe

    RépondreSupprimer
  4. Merci bien de vos jolis mots et belles conjugaisons ça me réchauffe le coeur et fait voyager tout mon petit être du fin fond de ma France ...l'écume a aussi sa couleur usée et éphémère mais elle reste comme une poésie ;) ici ça bouillonne dans ma tête et modère ma raison !Ma curiosité de cette folie ambiante me tient debout et je ne céderai en rien ...peut être juste de me faire baptiser pour mes 52 ans plutôt qu'"infuser"...un grand travail m'attend ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Baptiser !? Joyeuse bonne nouvelle :-)

      Supprimer
    2. Ca ne serait pas plutôt une "effusion" ? D'toutes façons, ça vaut pas une triple immersion selon la tradition "orthodoxe" ...

      Supprimer
  5. Perdre sa citoyenneté est un cadeau, on est immatriculé à la naissance et emmailloté à vie, qjuand à la nationalité elle n’est que dans promouvoir et faire perdurer ce qu’il y’a de beau dans sa culture, sa langue, quelques bonnes traductions et surtout la nature les monuments qui rends incomparable son pays, le reste on s’en fout, par contre je suis lassé de voir attribuer le mot alcoolisme à la notion de lâche et sans foi, je suis alcoolique et suis ni l’un ni l’autre, d’ailleurs c’est ce genre de categorisation (avec d’autres d’ailleurs) qui me fait penser que peu de gens évoluent finalement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'alcoolisme ne va pas forcément de pair avec l'absence de foi, voir le personnage de Marmeladov, dans cime et châtiment; ce que voulait dire la vendeuse de cierges, c'est que dans les familles où personne ne prie depuis deux ou trois générations, disparaît une protection mystérieuse qui garde même ceux qui ne prient pas ou prient moins de tomber dans le malheur complet.

      Supprimer
  6. *traditions et non traductions, quoique..

    RépondreSupprimer